lundi, octobre 16, 2006

Crise forestière et capital politique

Boisclair est parti en tournée dans les régions... visiblement pour se faire du capital politique. Parce qu'au sujet de la crise forestière, il n'a rien de plus consistant à proposer que ceci...

Afin que les mises à pied actuelles n'occultent pas le fond du problème, M. Boisclair croit qu'il y aurait lieu d'organiser un sommet forestier.

Un sommet forestier ???

Autrement dit, Boisclair n'a aucune solution à proposer. Parce que de proposer un sommet, n'importe quel "opportuniste" est capable de faire cela. Si Boisclair pense se faire des amis avec cette solution simpliste, c'est qu'il ne connait pas l'intelligence des citoyens qu'il veut représenter.

Les comités et les sommets, Boisclair semble n'avoir que ça à proposer. En fouillant dans les textes que je n'ai pas publié, j'ai retrouvé une autre promesse du même genre...
« Si je suis un jour premier ministre du Québec, je présiderai personnellement un comité de relance sur la Gaspésie, je vais me mettre les deux mains dedans. »

Ceux qui veulent nous représenter sont trop souvent complètement déconnectés de la réalité, et Boisclair en est un parfait exemple. Des comités et des sommets, ce n'est rien d'autre que du gaspillage de temps et d'argent. Il y en a des solutions. Mais elles ne se trouveront pas assis derrière un bureau. C'est sur le terrain, avec les gens directement impliqués, qu'il faut discuter.

Les gens ne sont pas dupes M. Boisclair. Votre verbiage et vos promesses seraient peut-être utiles dans un champ d'éoliennes. Mais le vent ici, c'est la dernière des solutions.

6 Comments:

Anonymous Anonyme a dit...

Quelle merde que ce commentaire. André boisclair marque des points et cela vous frustre. Par sa demande de sommet, il se fait le porte-parole des régions, de la Fédération québécoise des municipalités, de la Fédération des chambres de commerce, etc. C'est parce qu'il faudra bien s'assoir et s'entendre sur les solutions à appliquer pour permettre à l'industrie forestière, aux milliers de travailleurs et aux régions de sortir qu'il faut tenir ce sommet. Pour que les solutions fonctionnent, il faut que tous les partagent. Ce qui vous frustre, c'est uque c'est une bonne idée. En passant, l'industrie forestière dans la région de Montréal, c'est plus de 30 000 emplois. Ça m'inquiète et je dis Bravo André Boisclair!

12:51 p.m.  
Blogger Guy Vandal a dit...

Ton anonymat ne te donne pas le droit d'être impoli...

Ce billet n'est pas de la merde, c'est mon opinion. Tu as le droit d'être en désaccord... mais dans le respect. :-(

Sinon, dégage !!!

12:57 p.m.  
Anonymous Anonyme a dit...

Il est sensible notre ami. Tu n'apprécies pas la vérité? Et bien oui, le PQ va gagner et André Boisclair sera Premier ministre. Et des gens comme toi qui colportent n'importe quoi rentreront chez eux, bredouille!

En fait, j'utilise l'anonymat comme tu l'as fait lorsque tu t'attaquais à Bernard Landry. Ça démontre quel genre de personnage tu es.

11:03 a.m.  
Blogger Guy Vandal a dit...

En fait, j'utilise l'anonymat comme tu l'as fait lorsque tu t'attaquais à Bernard Landry. Ça démontre quel genre de personnage tu es.

Tiens, tiens, tiens... La seul place où j'attaque les politiciens, c'est dans mes carnets et on connait mon nom... Guy Vandal.

J'ai hâte de voir qui rentrera bredouille les soir des prochaines élections...

12:15 p.m.  
Anonymous Anonyme a dit...

Je le savais, je te connais et je trouve que tu as la peau sensible mon cher Guy. C'est d'ailleurs comme ça que je t'appelles quand nous nous rencontrons Mais ridicule que tout cela, surtout la façon dont tu réagis quand il y a des propos qui te déplaisent. En passant, fais-tu autre chose que vérifier si quelqu'un réagit à tes propos?

1:47 p.m.  
Anonymous Guy Vandal a dit...

Ça me fait chier un peu qu'un anonyme raconte n'importe quoi dans ce carnet...

C'est d'ailleurs comme ça que je t'appelles quand nous nous rencontrons.

Je suis convaincu de ne connaître personne travaillant dans cette "usine"...

En passant, fais-tu autre chose que vérifier si quelqu'un réagit à tes propos?

Pauvre anonyme. Et toi, fais-tu autre chose que de vérifier si je t'ai répondu ?

Ceci étant, j'ai assez perdu de temps. Je sais que les anonymes comme toi peuvent faire déraper ce carnet, mais je ne le permettrai pas...

Tu peux toujours ré-essayer...

8:28 a.m.  

Publier un commentaire

<< Accueil