mardi, octobre 10, 2006

Un diner qui fait jaser...

Je l'ai déja écris, c'est quand Boisclair ouvre la bouche pour autre chose que de montrer ses dents que ça se gâte...

À vrai dire, tout au long de ce curieux repas radiodiffusé auquel vous nous avez conviés, je n'ai rien vu d'autre qu'un triste plat de «néo-péquisme» servi à la sauce people, un fast-food d'idées aux relents de déjà entendu.

C'est dans cette même émission que Boisclair a déclaré que le Québec devait devenir un paradis pour le capital... ou quelque chose comme ça. Je ne peux endosser complètement l'opinion cité plus haut puisque je n'ai pas écouté l'émission.

Mais je ne m'attend à rien de plus de quelqu'un qui recrute ses conseillers à l'IEDM !

3 Comments:

Anonymous Carlo a dit...

Que voulez-vous d'un type qui a terminé sa maitrise en politicien bilingue à Boston ?
Une enveloppe no 10 avec ça ?

3:38 p.m.  
Anonymous Anonyme a dit...

Qu'y a t'il de mal a vouloir voir les québécois plus riches?...Vous vous souhaiter la pauvreté?...

9:02 p.m.  
Anonymous Guy Vandal a dit...

Là n'est pas le débat.

Je n'ai rien contre la richesse à condition que ça soit équitable pour tous.

Pour que le capital soit le mieux accueilli possible, il faut que le gouvernement se mette à genoux et souvent ce n'est pas suffisant.

1:36 p.m.  

Publier un commentaire

<< Accueil